Oh my god !!!

30/09/2009 - Pays : Vietnam - Imprimer ce message

 Je les aurais définitivement toutes collectionnées depuis le début...les catastophes naturelles !

Je dois l'avouer, celle-ci aura battu toutes les autres. C'est un spectacle de désolation. D'abord, on est arrivés (moi et mes collègues hollandaises et brésiliennes rencontrées à Nha Trang) à Hoi An sous un temps de chiottes. Ensuite mon bus pour Hanoi a été annulé pour cause de conditions impraticables. Déjà qu'ils roulent comme des tarés (à 50 km/h mais très mal) alors si en plus on leur met une tempête sur la gueule, on va ne pas y arrivé. C'était donc plus sage de rester à l'hotel. La pluie n'a pas cessé durant 48 heures. Voulant s'occuper hier après-midi, on a décidé d'aller faire un tour en ville pour constater les dégâts. Le temps était semblable à la tempête de 99 qu'on a connu en France. J'étais en plein milieu de cette tempête donc je sais de quoi je parle. C'était donc faire preuve de « fifrolettisme » que de foutre son nez dehors. En même je suis un fifrolet donc ça se comprend. A ce moment là, les routes commençaient à être innondées de partout. On a fini notre périple dans le noir avec de l'eau jusqu'aux genoux!!!

Ensuite, sur le chemin du retour à l'hôtel, on a constaté un autre phénomène étrange. La superette du coin était littéralement prise d'assaut par les touristes. Le produit du jour? Non ce n'était pas ces espèces de K-way new-look car tout le monde en était  déjà pourvu mais plutôt la bouteille de vodka. Haha !!!

Une longue nuit s'annonçait à l'hôtel alors on a pris les devants. On a avait strictement nulle part où aller car notre hôtel était à cette heure-ci entourée par la rivière. La soirée a donc commencée à 17h dans une ambiance encore mitigée entre excitement et inquiètude. Tout le monde s'est mélangé, les « drinking games » n'ont pas arrêtés et la piscine intérieure s'est remplie au fur et à mesure...jusqu'à 23h, heure à laquelle le générateur à rendu l'âme. L'heure donc d'aller se coucher pour tout le monde.

Il n'a pas arrêté de pleuvoir toute la nuit et de plus belle. J'ai été réveillé à 7 heure, prié de faire mon sac en urgence car on allait être évacué. L'eau est montée jusqu'à 1m50 à la réception. La piscine ? Disparue...

Même si on essaie de se rassurer comme on peut en disant que tout va bien se passer, il est diificile de reste serein dans des moments pareils. Une pirogue nous a donc sorti de l'hôtel pour nous emmener 35 mètre plus loin. C'est là qu'ils sont fort ces vietnamiens. Ils nous réclamaient de l'argent pour ce service rendu. Essayez d'imaginer un pompier vous demandant de payer avant de vous évacuer et vous comprendrez ce qu'on a ressenti à ce moment précis. Sacrés vietnamiens, ils ne perdent jamais le sens des affaires !

C'est con à dire mais qu'on est touristes, malgré le fait qu'on se plaigne toujours, on est beaucoup moins touchés que les locaux. Des rues entières ont été dévastées, les gens évacués, des commerces engloutis sous les eaux. Pour nous, il a juste fallu sortir quelques dollars de sa poche et on a été relogé dans un hôtel plus sûr. Ce genre de catastrophes bien malheureuses aide beaucoup à réfléchir sur la chance qu'on a et surtout de la futilité de nos complaintes incessantes. Je me trouvais à côté d'une famille de français ce matin qui ne trouvait rien de mieux à faire que de critiquer le manque de communication du staff de l'hôtel et de se demander où est-ce qu'ils allaient bien pouvoir trouver un retaurant pour manger. Il y a des jours où j'aimerais avoir suffisement une grande gueule pour pouvoir leur répondre. Rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr.....

Les gens ici n'ont pas le temps de se plaindre. Ils réagissent comme ils peuvent, la plus part du temps en collectivité, pour sauver ce qui peut encore l'être.

Alors oui, je vais bien. Rassurez-vous pour ceux qui s'inquiètaient. D'autres sont beaucoup plus dans la merde que moi en ce moment.

Les questions qui restent encore sans réponses à l'heure actuelle sont « ou puis-je aller maintenant? » Les routes semblent avoir sévèrement été touchées au Nord et ils annoncent un Typhon dans les heures à venir autour de Hanoi. On entend tout et son contraire. Je ne sais que faire en ce moment.

Sur ce, je vous laisse juger des dégâts subits à Hoi An.

Michel (Romain)

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par la cousine mélanie
Le 30/09/2009 à 18:59:39
on peut dire que t'as le chic pour aller dans les endroits ou il y a des catastrophes mais l'important c'est que ca va
bizzz mélanie

Par michel (yoann)
Le 01/10/2009 à 11:23:57
Fais gaf l'ami même si tu sais nager.

Par Djé
Le 01/10/2009 à 17:46:08
Et bé cousin.
On peut dire qu'en un an tu auras vécu plus de choses que nous dans toute notre vie.
Ca te rend même philosophe !!!

Reviens nous vite pour nous raconter tout ça

Audrey et Djé

Par Michel (Adrien)
Le 06/10/2009 à 17:36:38
"Où puis-je aller ?" mais c'est très simple, tu restes là-bas et tu les aides à reconstruire pardi !!!


Laisser un commentaire