Fêtes de fin d'année

08/01/2009 - Pays : Australie - Imprimer ce message

Salut tous les gens !!!

Pour commencer, afin de répondre aux centaines d'email que nous recevons de nos fidèles lecteurs, nous sommes toujours vivants et même en bonne santé.

Tradition oblige, nous nous devons de vous souhaiter une bonne et heureuse année avec plein de réussite dans les études. Ca c'est important les études !!! Et puis aussi en amour Ca c'est important l'amour !!! Et puis aussi dans le travail. Cà c'est important le travail !!! Pfffffffffffffffff... tellement chiant comme tradition mais chaque année c'est pareil, il faut s'y coller.

En bref « Merde » pour 2009.


Pas la peine de nous dire comment se sont passées vos fêtes (Noël et St Sylvestre), on imagine très bien; Gavage de bouffe, picolage de bons vins et champagnes, re-gavage de bouffe, re-picolage, ouvrage de cadeaux, coupette de champagne à minuit, souhaitage de meilleurs voeux à ne plus en finir, re-gavage de bouffe, passage à la nouvelle année, mal au crâne le 1er, mal au bide car trop bouffé et enfin retournage au boulot rempli de bonnes résolutions...que personne ne tient évidemment.


Pour nous c'était un peu différent. Avec ce message, on va essayer de vous expliquer comment c'était ici.

Déjà, premier truc qui me vient en tête. Les gens ne se prennent pas la tête à souhaiter la bonne année pendant 2 semaines. Ils le font le 1er et basta. Tellement mieux. Bon passons...

Commençons par Noël,


Pour la veillée de Noël (Christmas eve), on a eu un repas un peu spécial le soir. Quand je dis « un peu spécial », c'est juste parce que c'était un peu plus élaboré que d'habitude. Il y a avait des fruits de mer et tout et tout, mais tellement loin de la qualité française. Le must chez eux, c'est la crevette. Déjà que c'est chiant à décortiquer, alors quand en plus çà n'a pas de gouts, c'est le ponpon ! Bon passons...

Comme on travaillait le soir, on a pu commencer notre réveillon qu'à partir de 23 heures. Nous qui nous attendions à fredonner des chants de Noël autour du sapin enneigé et de la petite crèche de notre pote Jésus, nous fûmes bien déçus. A la place, on s'est retrouvé assis sur la terrasse du bar, à boire des bières et des bières pour arroser le 2008 'ième anniv de notre pote. Comme d'hab vous allez nous dire ! Et bah pas du tout, il y avait déjà beaucoup plus de monde qu'à l'habitude. On pouvait ressentir ce même excédent de bonne humeur où tout le monde se trouve gentil et tout le monde il s'adore...comme en France quoi !!! Arrivé à minuit, à la place du célèbre « offrage de cadeaux », on s'est tous levé et on a trinqué en répétant au moins 1700 fois « Merry Christmas » à chacun. C'était exactement comme dans ces séries américaines où ils s'embrassent tous avec un large sourire. Marrant à voir mais chiant à faire. Certains ont beau se détester toute la semaine, il n'empêche. Noël, c'est Noël! Bon passons...

La soirée « arrosée » s'est terminée dans la piscine. Bah oui, n'oubliez pas, il fait beau et chaud chez nous. Bon pour ceux qui n'ont pas compris, je l'a remets: « La soirée « arrosée » s'est terminée dans la piscine ». Arrosée, piscine...piscine, arrosée!!! Bon passons...

Résultat des courses: Au lieu d'aller au lit avec plein de cadeaux dans les poches, on s'est couchés avec 1g dans chacune d'elles. Original comme Noël.


Le 25 fut tout aussi bien. Notons au passage que sur les bandes FM, on ne badine pas avec Noël. Sur l'une radios nationales de grande écoute, ils ont passé pendant toute la journée des chansons (ennuyeuses à mourir) de Noël. « Kitch » au possible. Imaginez juste que sur NRJ ou je ne sais quelle radio, on vous passe pendant 24 heures la Star Ac qui chante Noël. Bon passons...

Au Club, ils avaient organisés un grand Pique-nique à la piscine. Trop cool...sauf que nous n'étions pas conviés. Le 25 pour nous était synonyme de grand nettoyage de printemps dans la cuisine. A coup de dégraissage de la friteuse, vidage de la hotte...de la cuisine, et autres tâches dégueulasses, notre 25 s'est passé bien rapidement.

Après le boulot, tout le monde s'est retrouvé au bar à discuter de la vie tout simplement. Ce n'était ni plus ni moins qu'une soirée normale avec seulement plus de gens que d'habitude. (autant que la veille) Et bah, c'était bien!!! Tellement bien qu'on s'est retrouvé comme deux michels à 4h du matin en train de causer de tout et de rien (surtout de rien d'ailleurs). Ici c'est pas des fortiches pour rester jusqu'à très tôt le matin entre potes et causer de la vie. Dès qu'ils sont suffisamment éméchés ils rentrent chez eux. Pffff, des tapettes oui !!! Bon passons...


Quant au nouvel an (New Year's eve), l'ambiance était totalement différente, elle était même improbable. Il s'agissait d'une soirée.................karaoké!!!!Ne travaillant pas le 31 (Antoine), je me suis retrouvé avec une collègue hyper cool et tous les vieux du club Med car tous les autres étaient de service. Et là, je peux vous dire que c'est la première fois depuis le début du voyage que j'aurais préféré être à un autre endroit. J'ai dû me mettre à boire bien malgré moi pour supporter les chansons toutes aussi nulles les une que les autres. Résultat des courses, quand Michel (Romain) et toute la clique sont revenus du taf, j'étais déjà bien fatigué. Ne voulant pas m'arrêter en si bon chemin mais aussi pour fêter l'évènement, nous décidâmes, avec Michel, de prendre un Ricard, un vrai (2 en fait) et ce fut le début de la fin. Passé le feu d'artifice et les traditionnelles embrassades aux alentours de minuit, la soirée tourna court et se finit lamentablement à 1h du mat....pas énorme.

Bon je confirme (Romain), la soirée s'est lamentablement finie pour mon ami Michel. Quand je me suis aperçu qu'à 1 heure du mat, je n'avais toujours pas souhaité cette putain de bonne année à celui avec qui je partage ma chambre, et même plus, j'ai commencé à flipper sur son sort. Arrivé dans la chambre, qu'est-ce que je vois pas? Michel avachi sur son lit avec sa tête des meilleurs jours...de fête. Au « Bonne année Michel !!! », j'ai eu le droit à un « chui ' mort Michel ». Vous jugerez par vous-même (sur la photo) de la sincérité de ses propos et du bonheur que la nouvelle année lui procurait. Bon passons...

Sur les coups de minuit, c'était trop bizarre. Tout le monde s'est dispersé à M-5 (comprenez 23h55) pour aller voir le feu d'artifice qui était lancé sur la plage pour les clients. Donc au final, il a bien fallu suivre le mouvement si on ne voulait pas se retrouver comme 2 rémis à minuit. A 23h56 à ma montre, quelqu'un a commencé à faire un décompte à l'arrache et tout le monde l'a suivi en coeur jusqu'à 1. 23h57, passage en 2009 avec toujours ce feu d'artifice po terrible du tout. Pour comparaison, il m'a fait pensé à celui de Bazouges au 14 juillet ou alors St Jean de Monts au 15 Aout. Bref, pendant 10 min, pas plus, embrassades à gogo et souhaitage de bonne année à tout le monde. 00H07, les gens repartent à leur occupation de soirée. Là où en France, on aurait dansé comme des cons sur une musique de Patrick Sébastien, là on était sur une route sans lumière et sans musique à regarder quelques pétards dans le ciel. La soirée pour moi s'est terminée à 4 heures dans la picines une nouvelle fois. Bon passsons...


Heureusement, les jours se suivent et ne se ressemblent pas (pour Antoine). En effet, une nouvelle soirée était organisée dès le lendemain (New Year's day, il s'agissait d'une soirée pour tous les employés du club. Les mauvaises langues disent que le grand boss l'a organisée ce jour là pour avoir le moins de monde possible....(on fait partis des mauvaises langues). Malgré notre relative fatigue, on ne pouvait tout de même pas passer à coté d'une soirée open bar.....cela nous aurait valu une faute de jeu et engendré une exclusion temporaire. Patrick c'est pour toi çà !!! Bref passons...

Nous voilà donc parti en compagnie de Yoann (un pote parisien de Michel qui va faire un bout de voyage avec nous) à cette fête en plein air. Les bières coulent à flot, le DJ mixe de la merde comme d'habitude . Bref, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes (dixit Tété) jusqu'à ce que la pluie se mette à tomber un peu .....au début. S'est ensuite abattu une véritable pluie tropicale. Il faut dire qu'au début, tout le monde trouvait ça marrant de danser sous l'eau (à part le DJ) mais à la fin, c'était tout simplement du grand n'importe quoi avec concours de bière (Michel (Romain) n'est pas mauvais d'ailleurs), danse exotique et autre bataille de bières sous un déluge à faire trembler les canards. La soirée a tout de même été interrompue et tout le monde est reparti finir la soirée dans la joie et la bonne humeur à l'abri....au bar qui a réouvert ses portes sous l'acclamation de la vingtaine de moussaillons qui avaient bravé la pluie jusqu'au bout.

Résultat des courses: couchés à 3 heures avec, étrangement, les mêmes cadeaux qu'à Noël (cf le 24).


Voilà nos fêtes. J'entends déjà certains dire « mais c'est possible, ils ne parlent que de fêtes et d'alcool ». Pas faux j'ai envie de dire, mais après tout, nous n'avons fait que résumer la façon dont les Australiens ont passé ces fêtes. Nous n'avons fait que suivre le mouvement.


A bientôt les gens.

Tchuss


Michels²


PS: Nous sommes de tout coeur avec vous dans cette « exceptionnelle » (c'est pas moi qui le dit mais David Pujadas) vague de froid qui s'abat sur vos miches en ce moment. Nous aussi pendant la nuit il fait froid car la clim' est trop puissante dans la chambre...Glagla


PPS: A suivre un message sur la suite de notre voyage. ET oui, nous allons bientôt bouger.




Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par Gaetan
Le 19/01/2009 à 16:23:04
Oté bon ben mi laisse aou kan meme comment c passé les fetes de fin d'année: ENORMEEEEEE!!!
-grosse picole et petit vomi a noel (c pa svt) "vek un ti kado" ( ca veut dire avec un petit cadeau en créole)
-lagon, champagne, 2000 dalons sur la plage, rien d'extraordinaire koi....
sinon mi rent biento dan mon kase en metropol et souèt aou un bon voyage!!


Laisser un commentaire